);

Maçonnerie, inspection

Inspection des façades de maçonnerie. Neuves ou existantes. Défaut de construction, sécurité, fissure. Vice caché, infiltration, service ingénieur. Code du bâtiment.

Un parement de maçonnerie en bon état contribue à rehausser l’esthétique de la façade et à augmenter la valeur marchande d’un immeuble. Une maison dont la maçonnerie a été bien conçue et bien entretenue peut protéger des intempéries pour des siècles.

Maçonnerie en pierre traditionnelle

Maçonnerie pierre traditionnelle
Maçonnerie pierre traditionnelle

La pierre
La pierre calcaire, abondante dans la région, est utilisée dans la construction. Apellée pierre grise ou encore pierre de Saint Marc, elle est dure et résistante au gel.

Le grès
On retrouve également le grès, dur et résistant à l’usure et à l’abrasion. Appelé pierre de sable, il s’use par l’exposition à l’eau le gel et dégel. Les couleurs sont le brun, le rouge, le jaune, le blanc et le gris vert.

Le granit
Pierre très dure, le granit a une durée de vie nettement supérieure à la plupart des autres matériaux. Le granite est résistant au gel, à l’abrasion et aux chocs. Les couleurs sont le gris, le rosé et le noir.

Façade de maçonnerie de brique

Maçonnerie brique vernissée
Maçonnerie brique vernissée

La brique d’argile
À partir de 1800, l’usage de la brique d’argile sur les façades apparentes se répand grâce à la production industrielle, plus économique que la pierre traditionnelle. Moins chère que la pierre, elle est de plus en plus utilisée en maçonnerie comme matériau de façade, sous la forme commune et vernissée. Les couleurs communes sont le rouge, brun, l’orange, le jaune, le blanc.

Le béton,
À partir des années 1900, le béton remplace les moellons et la pierre pour les fondations.

La brique et simili pierre en béton. Des éléments de béton tels les allèges, les linteaux et pilastres de béton sont incorporés aux façades de maçonnerie apparentes de pierre traditionnelle et ils deviennent populaires dans les façades de brique. Moins chers, l’usage de la brique et la similipierre en béton se répandent dans les ouvrages de maçonnerie.

Similipierre de béton
Similipierre de béton

Inspection de la maçonnerie

L’inspection des parements de briques et des pierres est une inspection et attentive en expertise du batiment .

Inspection visuelle de l’expert

L’objectif de l’inspection de la maçonnerie est d’établir un diagnostic des causes des défectuosités et les travaux appropriés, il faut évaluer, lors de l’inspection, quels sont les problèmes et leurs causes.

Lors de l’inspection de la maçonnerie l’expert examine :

  • La végétation en contact, ou à proximité des surfaces de maçonnerie
  • l’état de l’appareillage de maçonnerie et de sa construction, tels que les bombements, les fissures, les affaissements et les fléchissements du parapet
  • les défectuosités des matériaux de maçonnerie, tels que l’efflorescence, l’effritement, la désagrégation et la saleté
  • l’état des joints de mortier du parement de maçonnerie.
  • l’intégrité de l’étanchéité au niveau de la fondation et aux solins

Inspection tactile

L’inspection dite tactile consiste à accéder les surfaces du parement à différents endroits pour sonder manuellement la solidité ou l’intégrité des éléments de brique, de pierre et de mortier.

L’expert en maçonnerie analyse le résultat de l’inspection de l’état physique des façades de maçonnerie et prépare le rapport d’expertise.

L’expert effectue des mesures dans son analyse de l’état des murs de maçonnerie. Il les inclut dans son rapport d’expertise. 

Photo d'un murs de brique endomagé

Le rapport de l’expert mentionne la nécessité de faire une réparation qui, si elle n’est pas faite dans l’immédiat, pourrait amener une dégradation de la maçonnerie, ou des murs derrière la maçonnerie. L’analyse de l’expert inclut les impacts sur l’isolation interne, tels que les infiltrations d’eau, la pluie poussée par le vent, la sécurité des occupants du bâtiment. 

Inspection aux instruments

Le rapport d’expertise détaille également une réparation de maçonnerie qui est importante par sa nature, par ses coûts, et les conséquences qu’elle peut entraîner si elle n’est pas effectuée. Les indices de vices de maçonnerie est documenté dans le rapport d’inspection.

Lorsqu’un nombre suffisamment élevé d’indices permet à l’expert de conclure à une déficience ou un défaut potentiellement important de la maçonnerie ou d’une autre composante à proximité, il recommande une expertise maçonnerie par inspection aux instruments ou par inspection intrusive.

Inspection intrusive

L’inspection intrusive inclut le forage, le microforage, la coupe technique ou le démantèlement du parement. Elle permet d’accéder aux cavités internes cachées pour effectuer des observations sur l’assemblage et l’état des matériaux.

Vice de construction et vice caché en maçonnerie

L’expérience de nombreuses inspections de maçonnerie démontre que l’humidité, la condensation ou l’infiltration sont des sources fréquentes de dommages internes.

Infiltration d’eau derrière la maçonnerie.

L’infiltration d’eau dans le parement de maçonnerie est dommageable. En période hivernale, elle endommage les matériaux de maçonnerie par l’action du gel et du dégel.

L’humidité excessive endommage également les matériaux biodégradables internes, tel que le bois, le carton fibre, le contreplaqué, le gypse ou autre matériaux similaires.

La biodégradation des matériaux à base de cellulose est une source de moisissure et de pourriture, lorsque l’humidité interne derrière la maçonnerie a atteint sa limite maximale.

Maçonnerie, inspection intrusive, dommage par l'humidité.
Maçonnerie, inspection intrusive, dommage par l’humidité.

Les vices cachés de maçonnerie découverts lors de l’inspection aux instruments ou par inspection intrusive sont documentés dans le rapport d’expertise légale.

L’inspection aux instruments permet de vérifier l’humidité interne, la verticalité et l’horizontalité, la détection des ancrages, ainsi que d’autres éléments internes dissumulés, à l’origine de vices cachés dans la maçonnerie.

Inspection de la maçonnerie selon le code du bâtiment.

L’expertise en bâtiment incluent la vérification des vice construction, les malfaçons et les non-conformité au Code du bâtiment. La norme du Code du bâtiment fait partie de l’usage et des règles de l’art de la construction.

De ce fait, le vice de construction et la malfaçon en lien avec la non-conformité au code du bâtiment trouvent également leur origine dans la Loi sur le bâtiment. Il convient de rappeller celle-ci.

13. La Régie du bâtiment du Québec adopte un code de construction qui établit des normes concernant les travaux de construction d’un bâtiment, d’un équipement destiné à l’usage du public, d’une installation non rattachée à un bâtiment ou d’une installation d’équipements pétroliers, y compris leur voisinage.

Le bon choix, pour éviter un litige en vice caché ou en vice de construction est de suivre les normes et les règles de l’art en matière de construction.

Code de construction du Québec, 2 volumes, edition 2010-BEBEXPERTS
Code de construction du Québec, édition 2010-BEBEXPERTS

Chapitre I – Bâtiment – En vigueur depuis le 7 novembre 2000. La nouvelle version de ce chapitre du Code de construction, entrée en application le 15 juin 2015, est constituée du Code national du bâtiment 2010, auquel s’ajoutent des modifications apportées pour le Québec*.

L’expert est amené à examiner certaines anomalies qui peuvent être des indices de malfaçons dans la maçonnerie ou des vices de construction.

BEBEXPERTS offre une palette de solutions sur mesure pour l’expertise complète de la maçonnerie.

  • Génie forensique des défaillances de maçonnerie.
  • Consultation d’ingénieur expert en vices cachés.
  • Examen des plans de construction et devis de maçonnerie.
  • Inspection de conformité au Code de construction.
  • Inspection non destructive aux instruments, ancrages, feuillards, attaches, armature. 
  • Inspection d’humidité interne.
  • Expertise par thermographie infrarouge.
  • Essais d’infiltration d’eau.
  • Inspection de verticalité et d’horizontalité.
  • Inspection tactile.
  • Inspection caméra miniature fibre optique.
  • Microforages et forages exploratoires. Coupes techniques.
  • Expertise en laboratoire.
  • Rapport avis technique.
  • Rapport d’expert en vice caché et expertise légale.
  • Description des travaux correctifs.
  • Le calcul des coûts de reconstruction ou de réparation.
  • Le calcul du pourcentage de dépréciation par l’usure.
  • Disponibilité de l’ingénieur expert pour conférence de règlement à l’amiable.
  • Témoignage au tribunal.

BEBEXPERTS : Solutions d’experts en inspection de maçonnerie


 














Communiqué bebexperts

Don`t copy text! BEBEXPERTS
fr_CAFR
en_CAEN fr_CAFR