);

Toiture, inspection, vice

Notre expertise en inspection de toiture et en expertise de vices d’infiltration est à votre service. Nos inspections ont permis de détecter des sources courantes d’infiltration dans les toitures de maisons résidentielles, et d’immeubles commerciaux et industriels.

L’expertise légale de la toiture est effectuée selon le Code du bâtiment et les normes de construction. Elle révèle que la toiture est à parfois à l’origine d’infiltration d’eau causant des vices cachés de moisissure et pourriture. L’expertise des vices dans la toiture permet également d’identifier les infiltrations d’eau actives dans les immeubles.

Indices d’infiltration sous la toiture

L’ inspection visuelle des surfaces intérieures permet à l’inspecteur de déceler les indices et signes typiques laissées en surface par les infiltrations provenant du toit du bâtiment.

Sur les murs et les plafonds, l’écaillement, la fissuration et la boursouflure de la peinture par l’infiltration d’eau dans les plafonds finis est visible lors de l’inspection visuelle.

L’inspection visuelle permet de constater la moississure au plafond sous la toiture.

L’inspection visuelle révèle également l’eau provenant du toit qui coule du plafond sur le plancher. Sont alors visibles le gonflement et le soulèvement sur les lattes de finition de plancher de bois et de simili bois tels les planchers de bois flottant.

Voici quelques sources d’infiltration d’eau par les toitures.

Infiltration par barrage de glace sur le toit

Sur les toitures recouvertes de bardeaux d’asphalte, l’inspection révèle régulièrement des infiltrations par les barrages de glace qui se forment l’hiver sur les débords du toit, ainsi qu’aux noues et aux intersections.

L’inspection aux instruments de la toiture indique l’eau s’infiltre alors entre les bardeaux par des barrages ou des embacles de glace qui se forment dans les noues ainsi qu’à la jonction de la toiture et des murs.

Le Code du bâtiment spécifie que la toiture doit être protégée par une couverture et par des solins mis en oeuvre de façon à permettre l’écoulement des eaux de pluie et à prévenir l’infiltration de l’eau retenue par des barrages de glace.

L’omission d’une protection adéquate contre l’infiltration par les barrages de glace constitue un vice de construction de la toiture au rapport de l’inspection.

Barrage de glace sur la toiture photo BEBEXPERT
Toiture barrage de glace BEBEXPERTS

Une infiltration par un barrage de glace sur la toiture, détectée à temps, évite des dommages et dégats d’eau importants aux plafonds, murs et planchers de l’étage au dessous.

Infiltration provenant du solin de toit

L’inspection révèle que le solin entre le toit et les revêtements de murs peuvent être inadéquats ou mal placés. Parfois, l’inspection démontre que la glace sur le toit en période hivernale crée une infiltration par la montée de l’eau au dessus du solin.

Infiltration autour de la cheminée

À la pénétration de la cheminée dans la toiture, une infiltration est parfois détectée lors de l’inspection, au scellement du sommet du solin. L’expertise revèle la neige fondante autour de la cheminée qui occasionne des barrages de glace autour du solin de toit.

Le Code du bâtiment requiert l’installation d’un solin avec contre solin pour asssurer l’étanchéité du toit contre les infiltations. L’omission d’un contre solin peut être un vice de construction à l’origine de l’infiltration au rapport de l’inspection.

Infiltration par l’évent de plomberie

L’humidité sous la toiture qui se condense ensuite sous forme d’eau ou de givre, s’infiltre ensuite lors des redoux est constatée lors de l’inspection visuelle.

L’inspection sous le toit en période hivernale, permet de constater des infiltrations autour de l’évent de plomberie qui traverse la toiture.

Inspection aux instruments

Lorsque l’inspection visuelle décèle un nombre d’indices d’infiltration, une déficience ou un défaut potentiellement important de la toiture, l’expert recommande une expertise de la toiture par inspection aux instruments ou par inspection intrusive.

Vices de construction et vices cachés

Les indices d’un vice cachés ou d’un vice de construction de la toiture sont documentés dans le rapport d’inspection.

Le vice caché, ou le vice de construction de la toiture découvert lors de l’inspection aux instruments ou par l’inspection intrusive sont documentés dans le rapport d’expertise légale.

L’expert est amené à examiner certaines anomalies qui peuvent être des indices de malfaçons dans la toiture ou des vices de construction.

Un éventail de solutions sur mesure s’offre à vous pour l’expertise complète de la toiture

  • Consultation d’ingénieur expert en vices cachés dans la toiture.
  • Examen des plans de construction et devis de toiture.
  • Inspection de conformité de la toiture au Code national du bâtiment.
  • Inspection non destructive aux instruments.
  • Inspection d’humidité interne de la toiture.
  • Expertise du toit par thermographie infrarouge.
  • Essai d’infiltration d’eau du toit.
  • Microforages et forages exploratoires. Coupes techniques.
  • Prelèvement d’échantillon et analyse en laboratoire.
  • Rapport d’inspection du toit et avis technique.
  • Rapport d’expert en vice caché et expertise légale.
  • Description des travaux correctifs à la toiture.
  • Le calcul des coûts de reconstruction ou de réparation du toit.
  • Disponibilité de l’ingénieur expert pour conférence de règlement à l’amiable.
  • Témoignage au tribunal.

BEBEXPERTS : La science du bâtiment et l’expérience en vices cachés.

Communiqué bebexperts

fr_CAFR
en_CAEN fr_CAFR